Fermer

Test

Yu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of Arcadia

par Martin

Infos

Yu-Gi-Oh! 5D’s...

  • Genre
  •  | 
  • Action/Avent...
  • Dév.
  •  | 
  • N.C.
  • Editeur
  •  | 
  • Konami
  • Joueur(s)
  •  | 
  • 1-2
  • On-line
  •  | 
  • Oui
  • Sortie France/Europe
  • 25/03/2010
  • Sortie Japon
  • 18/03/2010
  • Sortie Etats-Unis
  • 23/02/2010
Yu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of ArcadiaYu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of ArcadiaYu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of ArcadiaYu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of ArcadiaYu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of ArcadiaYu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of Arcadia

A propos...

Yu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of Arcadia

A propos
Le nouvel opus de la saga vous propose un jeu ultra complet avec plus de 3 200 cartes à collectionner ainsi que les dernières extensions disponibles en magasin. La partie histoire invite les fans à vivre la nouvelle aventure de leur héros préféré tandis que le mode World Championship offre la possibilité de participer au championnat du monde Yu-Gi-Oh ! grâce à la connexion ad hoc ! Entrez dans l’univers 5D’s aux côtés de Yusei !
  • Retrouvez Yusei, le personnage principal de l’univers 5 D’s ainsi que l’ensemble des monstres
  • 3 200 cartes à collectionner et les dernières extensions disponibles en magasin
  • 2 jeux en 1 grâce au mode Histoire et au mode Tournoi
(Source : Konami)

Une carte maîtresse pour la DS

Yu-Gi-Oh! 5D's WC 2010 sur DS

Les amateurs de cartes à jouer vont être en fête : la célèbre licence Yu-Gi-Oh! nous présente un nouveau titre, à savoir Yu-Gi-Oh 5D’s World Championship 2010: Reverse of Arcadia. C’est sous ce nom un tantinet barbare que la saga se poursuit, avec son lot de cartes toujours aussi impressionnant. Basé sur le dessin animé issu lui-même du manga de chez Shonen Jump, le jeu se veut à double usage : pour les championnats, c’est à dire combattre les joueurs du monde entier via internet ou non, mais aussi à travers un scénario mettant en scène un jeune apprenti duelliste que l’on va incarner et qui nous entraînera dans les aléas du combat de cartes. En quelques mots, le système de carte de Yu-Gi-Oh se base sur des monstres que l’on peut invoquer sur le terrain, et qui possèdent un nombre défini de points d’attaque et de points de défense…

Par ailleurs, des cartes pièges sont aussi présentes, permettant de passer outre certaines règles, ou de tourner certaines situations à son avantage. Le joueur qui aura la main est choisi par « pierre-feuille-ciseau », puis les deux belligérants jouent tour à tour, dans le but de faire perdre à l’adversaire tous ses points de vie. Les points de vie descendent lorsqu’un monstre offensif est attaqué par un monstre plus fort que lui, alors qu’un monstre en position de défense ne fera pas baisser la jauge vitale s’il est vaincu. En bref, voilà les grands principes de Yu-Gi-Oh, mais on se rend compte très vite que les stratégies vont bon train, et que le système de jeu offre de très nombreuses possibilités, notamment grâce aux spécificités de chaque carte. Il sera donc nécessaire d’en acquérir de nouvelles, et ce ne sera pas leur nombre qui limitera les joueurs, puisque plus de 3000 cartes sont présentes. Autant dire que le choix est large.

Deux modes pour varier les plaisirs

Yu-Gi-Oh! 5D's WC 2010 sur DS

Le mode « Championship » se veut simple et précis : des duels, des duels et encore des duels. On distinguera plusieurs type d’affrontements présents, régis par des règles qui leurs sont propres, comme par exemple le fait de choisir le personnage contre lequel on va jouer, le nombre de manches à remporter pour sortir victorieux, ou encore la présence d’un mode spectateur dans lequel on peut tout simplement suivre un combat en tant que témoin, le plus aisément du monde. Mais avant de se lancer, il est fortement conseillé aux néophytes de passer par le tutoriel, long mais complet, qui a pour but d’enseigner les règles de base du jeu de carte Yu-Gi-Oh, ainsi que quelques tactiques souvent utilisées. Au vu de la complexité relative du système de combat qu’utilise le jeu, ce mode destiné au grand public qui propose une série de « révisions » composées de quelques questions à la fin de chaque chapitre, ainsi qu’un bref duel pour mettre en pratique les connaissances acquises, s’avère plus que justifié.

Une fois votre entraînement mené à bien, il vous prendra sûrement l’envie de voir de quoi retourne le « mode Aventure ». La difficulté étant assez bien dosée, on peut se lancer directement dans ce mode une fois le tutoriel terminé. Dans cette aventure en 3D, on incarne un apprenti duelliste qui assiste d’abord en tant que spectateur au plus grand tournoi de carte du monde, puis est amené à tenter d’imposer sa loi au milieu de diverses organisations pas toujours très nettes, tout en retrouvant petit à petit une mémoire perdue. Bien sûr, le scénario est rythmé par des affrontements entre joueurs de carte Yu-Gi-Oh!, dont vous faîtes évidemment partie, et on y alterne donc duels et progression à la troisième personne. Les combats se faisant de plus en plus corsés au fil de la progression, il sera utile de mettre à jour son paquet de cartes, ou Deck, en conséquence. Les cartes peuvent être trouvées dans les environnements, ou bien achetées grâce à des points gagnés au terme des matches que vous aurez menés, et attribués en fonction de vos performances au combat.

Un tout tactile qui allège

Yu-Gi-Oh! 5D's WC 2010 sur DS

A l’image des duels et, au final, de l’intégralité du jeu, on ne pourra faire de reproches au design général de l’aventure, très manga, fidèle à la série et qui s’avère assez efficace, mais la qualité graphique ne suit pas. Les animations des monstres et cartes en combat ne sont pas à blâmer, mais celle des différents personnages laissent franchement à désirer. Les textures restent elles aussi sommaires, et les environnements sont désespérément vides. Un des points qui fait l’intérêt des combats est la clarté des menus et de l’organisation du terrain de jeu, mais cet intérêt est entaché par des visuels flous et pas assez précis pour être pleinement satisfaisants. L’interface perd de sa clarté, et l’aventure perd en immersion. On se sent seul dans les différents endroits visités, et les phases de réflexion et de plateforme, ou les courses à moto ne sont pas toujours exemplaires. Heureusement, le scénario est convenablement narré et plutôt attrayant.

Entre le mode aventure, les innombrables cartes à dénicher, et surtout le mode Championship, on a largement de quoi s’occuper. Et l’online est là pour y veiller. La possibilité d’affronter des joueurs du monde entier sur internet a en effet de quoi séduire. Les plus acharnés des duellistes pourront y passer énormément de temps, surtout si on prend en compte la possibilité de peaufiner son Deck en parallèle. Tenter de trouver de meilleurs atouts pour son jeu, et progresser ainsi est un challenge qui maintient l’intérêt sur la durée. Avec le nombre de cartes proposées, le soft s’avère une véritable mine de contenu à condition d’avoir un minimum l’esprit collectionneur. L’ambiance sonore n’est peut-être pas exceptionnelle, mais tient compagnie pendant les heures passées en duel sans trop agacer. Les effets pendant les combats auraient mérités quant à eux d’être plus nombreux, et les thèmes musicaux des phases de déplacement laissent quelque peu à désirer, sans être détestables encore une fois.

Yu-Gi-Oh! 5D's WC 2010 sur DS

Mais c’est également le stylet qui aidera à maintenir l’addiction des débuts à Yu-Gi-Oh! intacte. En effet, ce dernier rend les duels infiniment plus simples que la croix directionnelle, utilisable elle aussi pour manipuler ses cartes. Les combats se divisent en plusieurs phases au sein du tour d’un des deux participants, et changer de phase ou placer ses cartes sur le terrain devient vite un poids si on oublie d’utiliser son stylet. De la même façon, tactilement, jouer devient plus aisé, et on n’hésite plus à aller farfouiller dans les menus, observer les cartes de l’adversaire ou à effectuer d’autres actions rendues fastidieuses par la croix et les boutons. Un bon point de gameplay qu’on ne manquera donc pas de saluer, et qui rend tout leur crédit aux duels de carte made in Yu-Gi-Oh, particuliers mais intéressants. Les combats ont seulement l’inconvénient d’être ralentis par les différents changements de phase et la « réflexion » de l’ordinateur, même si on s’y habitue assez vite. Les fans verront donc le soft comme une opportunité de s’entraîner virtuellement à leur jeu favori, alors que les nouveaux arrivants pourront y découvrir ce type de jeu de carte si le genre les attire.

14
/20 : Yu-Gi-Oh 5D’s World Championship 2010:Reverse of Arcadia fait partie de ces jeux auxquels il ne manque pas grand chose pour devenir vraiment bon. Dans le cas présent, on est face à un gameplay intuitif et agréable à prendre en main grâce au stylet, et un contenu bien présent. Le manque se fait uniquement sentir au niveau technique, avec des graphismes accusant des faiblesses dans les textures et des environnements pas assez vivants malgré un design appréciable, aussi bien pour les personnages que pour les lieux. Pour les amateurs de cartes à jouer, le soft est un gisement de possibilités, avec ses monstres en masse et ses championnats en ligne très prenants. Si l’on avait ajouté à cela un scénario un peu plus profond, on tenait un excellent titre, mais on doit se contenter d’un jeu assez bon.
Gameplay : Le choix nous est laissé entre boutons et stylet : on choisira le deuxième sans hésiter. Ce dernier donne de la vigueur aux duels, et simplifie grandement l’accessibilité aux combats. Même lors des déplacements, il vaut mieux le privilégier car il s’avère très efficace.
Durée de vie : A condition, bien sûr, d’adhérer, on peut vraiment passer du temps sur le jeu sans se lasser ou s’ennuyer.
Graphismes : On ne peut pas dire que cet épisode de Yu-Gi-Oh brille par son aspect visuel. Un effet brouillon est donné au combat par des graphismes peu précis, et le pire est à voir quand on incarne notre personnage au sein de villes vides et peu aguichantes.
Audio : Très électroniques, les musiques ne sont pas désagréables et ont le mérite de nous plonger dans un univers à part. Les effets sonores sont peu nombreux mais acceptables. En revanche, certaines musiques de l’aventure sont trop creuses pour convaincre.

Commentaires

Yu-Gi-Oh! 5D’s World Championship 2010 : Reverse of Arcadia

A vous la parole !
Principe

Le système de communication proposé sur les articles est géré à la manière d'un chat, c'est-à-dire que la zone où s’affiche les messages liés au présent sujet est rafraîchie dynamiquement. Inutile donc de recharger la page lorsque vous souhaitez voir les nouveaux messages, c'est automatique ! En revanche, sur le forum il vous faut toujours rafraîchir la page.

Utilisation

Pour participer à la conversation, il vous suffit de remplir au moins la zone message. Pour ouvrir un sujet sur le forum il vous faudra également indiquer un titre. La validation des formulaires s'opère via les icones de couleur verte. Pour plus de convivialité, des outils de mise en forme sont à votre disposition pour aiguayer votre texte. Vous pouvez ainsi influer sur la couleur, le style mais aussi insérer des smileys voir des images et des vidéos sur le forum.

Bonne conduite

Le dialogue permet de partager ses idées, ses convictions, mais cela doit être fait dans le strict respect d’autrui. Sur Wiiz.fr, nous veillons tout particulièrement à ce que ce principe soit respecté pour que chacun puisse s’exprimer librement. Si vous constatez des abus, n’hésitez surtout pas à nous avertir à abus@wiiz.fr, nous interviendrons dans les plus brefs délais !

Merci de participer à la vie du site !

Visitez ma page !
J'ai toujours trouvé Yu-Gi-Oh un peu léger au niveau stratégie, parce qu'une fois qu'on a trouvé une carte puissante, il suffit d'avoir la possibilité de la placer pour devenir pratiquement invincible.
Visitez ma page !
Oui, c'est vrai que dans le passé c'était comme ça, mais dans les épisodes les plus récent, on assiste à de sacrés retournement de situations Content
Visitez ma page !
Le dernier que j'ai fait était sur GBA, et faisait partie de la série originelle. Mais si tu me dis que les épisodes DS sont meilleurs peut être que je vais me laisser tenter par cet épisode. Merci du conseil !

Participez!

Pub!